ENERGIE SOLAIRE
L’énergie solaire est l’énergie du Soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse à travers l’atmosphère.

By atifel | ENERGIES 2016 | 0 Comments

Le soleil « rayonne » à la Terre chaque année 40 000 fois les besoins énergétiques que l’humanité consomme sous forme d’énergies fossiles.

Dans l’espace, l’énergie des photons peut être utilisée, par exemple pour propulser une voile solaire.

Sur Terre, l’énergie solaire est à l’origine du cycle de l’eau, du vent et de la photosynthèse créée par le règne végétal, dont dépend le règne animal via les chaines alimentaires. L’énergie solaire est donc à l’origine de toutes les énergies sur Terre à l’exception de l’énergie nucléaire, de la géothermie et de l’énergie marémotrice.

L’Homme utilise l’énergie solaire pour la transformer en d’autres formes d’énergie : énergie alimentaire, énergie cinétique, énergie thermique, électricité ou biomasse. Par extension, l’expression « énergie solaire » est souvent employée pour désigner l’électricité ou l’énergie thermique obtenue à partir de cette dernière.

ENERGIE SOLAIRE

Il existe 3 utilisations de l’énergie solaire :

* la production de chaleur : le « solaire thermique ». Le solaire thermique récupère la chaleur du soleil grâce à un fluide qui circule dans les panneaux. Un panneau solaire thermique a pour but de transmettre la chaleur émise par le soleil à un circuit d’eau secondaire. Les rayons du soleil traversent la vitre, à l’intérieur une plaque absorbante qui a pour but de capter les rayons infrarouges. Derrière cette plaque chaude passe un circuit d’eau qui récupère cette chaleur. Par la suite ce circuit alimente un circuit secondaire qui peut alimenter une habitation en eau sanitaire ou en chauffage. La circulation de l’eau peu se faire par simple phénomène physique, l’eau chaude est moins dense que l’eau froide. C’est pour cela que sur le schéma l’eau chaude est toujours au dessus de l’eau froide.

* la production d’électricité : le « solaire photovoltaïque ». Une cellule photovoltaïque est composée de matériaux semi-conducteurs. Ceux-ci sont capable de transformer l’énergie fournit par le soleil en charge électrique donc en électricité car la lumière du soleil excite les électrons de ces matériaux. La courbe d’absorption de ces matériaux débute des faibles longueurs d’ondes jusqu’à une longueur d’onde limite qui est 1,1 micromètres pour le silicium. Le silicium est le principal composant d’une cellule photovoltaïque.

* la production d’un mouvement : le « solaire mécanique ». Le solaire mécanique concerne les appareils qui transforment un rayonnement (chaleur) solaire « directement » en mouvement mécanique qui soit, pourra servir directement soit sera transformé en électricité. Le solaire mécanique est une technique rare et très particulière. Chaque « moteur solaire » a des caractéristiques singulières pour ne pas dire uniques. Il est donc très difficile, contrairement aux deux autres utilisations du solaire, de présenter un principe de fonctionnement. Un seul point commun : la concentration de l’énergie solaire via des concentrateurs solaires (heliostats, miroirs…).

Étiquettes :